Master juridique et fiscal à Paris : quelle formation suivre ?


Master juridique à l'ISC Paris

Tu veux devenir avocat, juriste d’entreprise ou encore fiscaliste ? Tu viens de terminer ta licence et tu souhaites intégrer un Master Juridique et Fiscal ? Le Master Grande Ecole Expertise Juridique et Fiscale de l’ISC Paris est fait pour toi !

Master Juridique et Fiscal à Paris : choisis bien ton programme parmi une multitude d’options

Afin de préparer les étudiants aux métiers du juridique, une multitude de formations sont offertes dans des universités ou des écoles privées pour les former dans les différentes branches du droit. À part certains masters généralistes, les masters juridiques sont souvent accompagnés d’une spécialisation. En fonction de la spécialité, le programme peut comporter une ou plusieurs unités d’enseignement, telles que :

          Droit des affaires ;

          Droit public ;

          Droit privé ;

          Droit de l’environnement ;

          Droit international ;

          Sciences politiques ;

          Fiscalité ;

          Fusions, acquisition et transmissions des entreprises ;

         

Si tous ces programmes peuvent figurer dans la liste de masters juridiques, ils dirigent les étudiants vers différents secteurs. C’est pourquoi, il te faut bien choisir ta spécialité avant d’intégrer une telle formation.

Master Expertise Juridique et Fiscale/Gestion de Patrimoine de l’ISC Paris : le programme qui forme les juristes de demain

Si tu as l’ambition de toucher à la fois au monde du droit et des affaires, le master de l’ISC Paris s’avère être une bonne option. Dans le cadre du Programme Grande École de l’ISC Paris, les étudiants ont la possibilité de choisir la spécialisation Expertise Juridique et Fiscale afin d’approfondir leurs compétences en droit des affaires, en fiscalité et en immobilier.

Une formation visée

Cette formation juridique te permettra d’obtenir un diplôme visé Bac +5 par l’Etat, Grade de Master.

Elle te fera découvrir diverses pratiques de la juridiction, de la taxation et de la gestion de patrimoine dans un contexte national et international. Elle te permettra également de te préparer au certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA), tremplin pour effectuer le métier de juriste.

Possibilité de double diplôme

En plus de cela, le master Expertise Juridique et Fiscal de l’ISC Paris offre la possibilité de faire un double diplôme en partenariat avec l’IMSI (Institut de Management des Services Immobiliers) délivrant le Grade de Master Grande Ecole de l’ISC Paris Grande École accompagné d’un diplôme délivrant au titre de « Manager en Immobilier ».

Après cette formation juridique, fiscal et immobilier, tu seras capable de :

          Mener une procédure contre une entreprise ou une organisation ;

          Plaider et défendre lors d’un procès ;

          Conseiller les personnes sur leurs droits et les procédures ;

          Gérer des contentieux de droit ;

          Gérer les soucis liés à la propriété industrielle et intellectuelle ;

          

Comment intégrer un master juridique et fiscal à Paris ?

Les masters juridiques sont des formations assez sélectives. Le master 1 est accessible aux titulaires d’une licence de droit et ils sont sélectionnés par dossier de candidature. Pourtant, certaines mentions de master sont limitées par les capacités d’accueil et les écoles peuvent ainsi recruter sur concours ou sur dossier. Dans certains domaines, seuls 10 % des dossiers parviennent à franchir le cap de la sélection finale.

Pour maximiser les chances d’admission, il faut faire attention aux choix des options et choisir une spécialisation en adéquation avec ta licence. En plus, pour ne pas te trouver dans une situation décourageante, il est fort conseillé de multiplier les candidatures et de notamment considérer les grandes écoles pour un master juridique, puisque ces dernières permettent non seulement une sélection relativement plus souple, mais également un parcours enrichi pour la montée en compétences des étudiants.

À l’ISC Paris, l’admission du master se fait via l’étude de dossier et l’entretien personnel. Le taux de réussite pour la promotion 2020 s’élève à 79 %.

Débouchés du Master juridique et fiscal

Débouchés après un master juridique & fiscal

À l’issue des études exigeantes en droit, les étudiants seront prêts à relever des enjeux juridiques.

Juriste d’entreprise, référent des décisions juridiques

Le juriste d’entreprise assiste son entreprise dans toutes les décisions juridiques. Au quotidien, il s’occupe de :

          Assurer la légalité des opérations de l’entreprise ;

          Entretenir la veille juridique pour saisir des opportunités au profit de l’entreprise ;

          Fournir des conseils dans la prise de décision ;

          Défendre les intérêts de l’entreprise dans les procès.

Beaucoup de compétences sont attendues chez un juriste d’entreprise :

          La rigueur ;

          Le sens de l’analyse, de la synthèse et du compromis ;

          La diplomatie et une posture de négociateur ;

          La curiosité et l’adaptabilité ;

          Des connaissances solides des différents droits nationaux et internationaux ;

          Des compétences en comptabilité et fiscalité.

Selon Glassdoor, le salaire brut annuel d’un juriste d’entreprise peut varier entre 30 000 euros à 40 000 euros selon des expériences.

Avocat d’affaires, à la croisée du monde juridique et du monde des entreprises

Un avocat d’affaires est spécialisé dans le droit commercial et le droit des sociétés. Il doit aussi connaître le droit bancaire, le droit fiscal, le droit de la propriété industrielle et des fusions-acquisitions. À l’inverse des avocats qui plaident ou défendent devant le tribunal, un avocat d’affaires travaille soit dans un cabinet ou directement au sein d’une entreprise pour donner ses conseils sur tous les aspects juridiques des opérations de l’entreprise.

Un avocat d’affaires est chargé de :

          Négocier, modifier des transactions ;

          Monter la structure financière adéquate ;

          Conseiller et Défendre les intérêts de son client  ;

          Participer aux projets de l’entreprise ;

          Déterminer les droits et devoirs des parties prenantes.

Il est donc préférable d’avoir un bon sens de l’analyse, un esprit de synthèse, de la rigueur et de la ténacité.

Selon Glassdoor, le salaire brut annuel d’un avocat d’affaires peut varier entre 49 000 euros à 71 000 euros selon des expériences.

Tu es encore réticent à l’idée de faire le master Expertise Juridique et Fiscale de l’ISC Paris ? Découvre en vidéo le témoignage de Mélanie, Alumni de l’ISC Paris et contacte-nous si tu as des questions !

  • le témoignage de Mélanie, Alumni de l’ISC Paris pour le Master Expertise Juridique et Fiscale

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies et l'utilisation de technologies de suivi nécessaires à leur bon fonctionnement. Vous avez le contrôle pour personalisé les cookies.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services